ibra rencontre zlatan Mairie
Place de la Mairie
85710 - LA GARNACHE
Téléphone : rencontre femme maroc oujda 02 51 93 11 08
Fax : rencontre psg evian 02 51 49 06 75
Courriel :












soirée rencontre célibataire sherbrooke Heures d'ouverture de la Mairie
  • Lundi au vendredi :
    rencontres femmes cavaillon 8h45 à 12h15 et 13h45 à 18h
  • Samedi : vlan petite annonce rencontre 9h à 12h15


rencontres fhp 2010 Heures d'ouverture de
l'Agence Postale Communale

  • Lundi au vendredi :
    site de rencontre germany 8h45 à 12h15 et 13h45 à 18h
  • Samedi : souper rencontre ste therese 9h à 12h15
  • Tél. : 02 51 93 66 89

rencontre le bouscatsite de rencontre pour les ado gayL'histoire locale

L'histoire locale

Environ 1 000 ans avant notre ère, le territoire de LA GARNACHE était situé sur un promontoire dont site de rencontre pour nanisme était le cap extrême et entouré des marais de site de rencontre adopte au Nord et rencontres militaires au Sud.

Environ 2 siècles avant J.C., la tribu gauloise des AGNUTES s'installa dans le pays de RETZ, alors couvert d'immenses forêts. C'étaient des marins, des agriculteurs et des éleveurs.

La civilisation romaine pénétra dans le pays grâce à l'ouverture de voies nouvelles et laissa des traces de constructions dans la région (Pont-Habert, Déas, Ampan) habitée alors par la tribu des Pictons qui s'étendirent jusqu'à POITIERS et propagèrent la religion chrétienne.

C'est l'époque (V ou VIè siècle) de la naissance des premiers "moustiers" (monastères) dont celui dépendant de LA GARNACHE, ouvert en 673 dans l'Ile d'HER (bono rencontre obama) par PHILBERT. La construction antérieure de la motte féodale permit le dépôt de sépultures chrétiennes mérovingiennes.

La dynastie des seigneurs de LA GARNACHE débute vers 1045, sous l'autorité du vicomte de THOUARS et s'étend sur un vaste territoire (Beauvoir, Bois de Céné, Iles d'Yeu et Noirmoutier, Sallertaine...). Jusqu'en 1214, six seigneurs édifièrent et fortifièrent le puissant château, avant que terres et bâtiments ne passent successivement aux familles de BELLEVILLE, de CLISSON et de ROHAN SOUBISE. De ce fait, après 1534, la ville sera disputée pendant 80 ans entre les calvinistes et les catholiques. Cette période troublée s'achève à la promulgation de l'Edit de Nantes en 1598. En 1622, Louis XIII ordonne le démantèlement de la forteresse.

En 1793, La Garnache fournira, malgré lui, à l'insurrection vendéenne l'un de ses chefs les plus connus : le Chevalier François Athanase Charette de la Contrie.